Accueil > La bibliothèque… > lieu d’accueil > Séances de prêt de livres

Séances de prêt de livres

mercredi 7 mars 2012

Organisation, à la bibliothèque communale de Manage, de séances mensuelles dédiées au prêt d’ouvrages au cours desquelles les apprenantes reçoivent des conseils individuels quant au choix des supports.

Téléchargez la fiche en PDF

Contexte de création

Contexte institutionnel

Le partenariat est né dans le cadre de l’opération « Pas…à…Pas vers la bibliothèque » initiée par Lire et Écrire et les bibliothèques du Centre et de Mons Borinage dont la finalité était de mettre en valeur les écrits d’apprenants ainsi que d’autres ouvrages leur étant destinés par le biais d’animations variées.

Contexte organisationnel

Engagement récent par la bibliothèque d’une animatrice en lecture vivante. La formatrice de Lire et Écrire souhaitait créer et développer un partenariat étroit avec une institution bibliothéconomique.

Enjeux

Pour la bibliothèque

  • Ouvrir la bibliothèque aux personnes en apprentissage de la langue, de la lecture et de l’écriture.
  • Désacralisation du lieu bibliothèque.
  • Mettre au service du public toutes les ressources (livresques, humaines, etc.) de la bibliothèque afin que celle-ci soit un outil fonctionnel.

Pour l’opérateur en alphabétisation

  • Désacraliser le lieu bibliothèque.
  • Permettre aux apprenantes de « sortir de chez elles », d’aller vers de nouveaux lieux.
  • Permettre la pratique de la langue française dans un cadre fonctionnel.

Organismes impliqués

  • La bibliothèque Communale André Canonne – Centre culturel et sportif « Le Scailmont » de Manage.
  • Lire et Écrire Centre-Mons-Borinage.

Description du projet

Public

Un groupe de 14 apprenantes d’origines étrangères en formation d’alphabétisation.

Objectifs

Pour le public

  • Parfaire la connaissance de la langue française afin de devenir des actrices de la société actuelle.
  • Faire usage de la langue française dans un cadre fonctionnel (échanges avec la bibliothécaire, les condisciples, etc.).
  • Découvrir les collections de l’institution bibliothéconomique.
  • Prendre progressivement goût à la lecture.

Pour la bibliothèque

  • Parfaire la connaissance de la langue française afin de permettre aux apprenantes de devenir actrices de la société actuelle.
  • Développer progressivement le goût de lire chez les apprenantes.
  • Faciliter l’accès aux supports présents au sein de la bibliothèque.

Pour l’opérateur en alphabétisation

  • Permettre aux apprenantes de découvrir les supports présents au sein de la bibliothèque.
  • Faire usage de la lecture.
  • Apprendre concrètement la langue française dans un cadre fonctionnel.

Déroulement

Organisation de séances mensuelles dédiées au prêt d’ouvrages en bibliothèque au cours desquelles les apprenantes reçoivent des conseils individuels quant au choix des supports. Les apprenantes recevaient une consigne de la part de leur formatrice : sélectionner un ouvrage à présenter oralement aux condisciples après lecture et/ou choisir un support en rapport avec la « thématique du moment » exploitée lors des séances d’apprentissage ou d’activités plus « spéciales » (visite d’une exposition, etc.). Le groupe était accueilli par la bibliothécaire-animatrice et le rôle de celle-ci consistait à écouter les demandes et soutenir l’apprenante dans sa recherche d’un support adéquat. La part d’autonomie accordée aux apprenantes augmentait progressivement afin d’octroyer de plus amples possibilités de découverte.

Rôles de chacun

La bibliothécaire-animatrice était en charge de l’animation et des diverses prises de contacts. La formatrice tenait un rôle de soutien et de lien entre la bibliothécaire-animatrice et le groupe. Elle prenait également en charge l’évaluation formative du projet tout au long du processus en collaboration étroite avec les bibliothécaires. Les apprenantes avaient quant à elles un rôle d’ « actrices » dans ce projet qui a été construit par elle et avec elles.


Dimension matérielle

Temps

Le temps de préparation a été relativement variable et difficilement « chiffrable ». Les animations consistaient en des séances mensuelles d’une durée approximative d’une heure. Des réunions intermédiaires d’évaluation entre la bibliothécaire et la formatrice ont également été mises en place en cours de processus.

Équipement

Les collections de l’institution bibliothéconomique.

Lieux

La bibliothèque.

Budget

Néant mais adaptation de la politique d’achat de l’institution afin que des supports « plus adaptés » aux apprenantes figurent régulièrement au sein des collections.


Évaluation

Évaluation de la méthodologie

Le projet a fait l’objet d’évaluations intermédiaires régulières (et de remédiations) tout au long du processus.

Évaluation des résultats

  • Évaluations intermédiaires entre l’animatrice et la formatrice au cas par cas quant à la participation des apprenantes et la recherche de solutions.
  • Évaluation formative : les problèmes rencontrés sont renvoyés vers le groupe. Recherche commune de solutions.
  • Réunion en fin de chaque année pour faire le bilan et donner de nouvelles impulsions.

Impacts et répercussions positives

Les apprenantes sont maintenant à l’aise et décomplexées face à l’institution bibliothèque. Elles ont acquis le réflexe de se rendre à la bibliothèque par nécessité ou par plaisir. Elles ont, en outre, acquis de nouvelles notions en rapport avec l’usage de la langue française dans un cadre fonctionnel. Le projet a permis à la bibliothèque de découvrir, de s’ouvrir et de s’adapter à un nouveau public. Il a également permis à la bibliothèque de faire évoluer son image traditionnelle.

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

La bibliothécaire-animatrice s’est parfois sentie en difficulté face au manque de connaissance de la langue française de certaines apprenantes (conseils, choix, etc.)

Perspectives

Réalisation de modules de lecture vivante à la bibliothèque animés par la même animatrice.


Conseils aux organismes souhaitant reproduire le projet

  • Nécessité de créer un réel partenariat avec l’opérateur « Alpha » et procéder à des évaluations formatives tout au long du processus.
  • Rythme des apprenantes à respecter.
  • Implication permanente de celles-ci dans l’action dès le départ.

Coordonnées des organismes impliqués

Bibliothèque Communale André Canonne
Létisia Di Zio
Avenue de Scailmont, 96
7170 Manage
064/549636
biblio@manage-commune.be

Lire et Écrire Centre-Mons-Borinage
Fatma Boukhari (à l’époque)
Place Communale, 2A
7100 La Louvière
064/311880
centre.mons.borinage@lire-et-ecrire.be