Accueil > La bibliothèque… > lieu d’expression > Création d’un livre (biblio/EPN)

Création d’un livre (biblio/EPN)

lundi 25 mars 2013

Pendant six mois, de novembre 2011 à avril 2012, les apprenants de l’antenne de Lire et Écrire de Bernissart ont fréquenté régulièrement la bibliothèque communale située à Blaton. De cette collaboration qui associe également l’Espace public numérique (EPN) de l’entité, est né un livre, rédigé et illustré par les apprenants eux-mêmes.

Téléchargez la fiche en PDF

Contexte de création

Depuis 2009, le groupe de Lire et Écrire de Bernissart participe une fois par semaine à un atelier numérique à l’EPN de Bernissart. L’EPN organise régulièrement des animations avec la bibliothèque de Blaton. En 2011, un animateur de la bibliothèque a participé à une journée formation dans le cadre du projet Alpha-Bibliothèque . Cette formation l’a incité à prendre contact avec le groupe de Lire et Écrire. Dans un premier temps, les apprenants ont été invités à se rendre à la bibliothèque de Blaton, pour une après-midi de découverte des lieux, organisée sous une forme ludique par le bibliothécaire et par l’animateur de l’EPN. Cette activité ayant été appréciée par le groupe, il a été décidé pour l’année 2011-2012, de mener une collaboration sur du plus long terme. En accord avec les apprenants, celle-ci a pris la forme de la réalisation d’un livre.

Enjeux

  • Faire entrer des personnes qui ont des difficultés de lecture et d’écriture, dans une bibliothèque, un lieu qu’ils considèrent a priori comme n’étant pas fait pour eux ;
  • Mettre les apprenants en contact avec le personnel de la bibliothèque qui est à leur disposition, ainsi qu’à celle de leur famille ;
  • Offrir aux apprenants l’occasion de s’exprimer par l’écrit et leur permettre de réaliser un projet dont ils pensaient qu’il n’était pas à leur portée ;
  • Dans le chef de Lire et Écrire, développer une action d’alphabétisation, basée sur des collaborations extérieures. En d’autres termes, ouvrir l’espace de formation, en profitant des ressources disponibles dans la commune.

Organismes impliqués

  • La bibliothèque communale de Blaton (entité de Bernissart).
  • L’antenne de Lire et Écrire à Bernissart.
  • Le Cybernibus : EPN de la commune de Bernissart.

Description du projet

Public

Le groupe des apprenants de Bernissart. Ce groupe est majoritairement composé de femmes adultes d’origine belge ou issues de l’immigration.

Objectifs

  • Modifier les représentations que les apprenants se font de la bibliothèque, et en même temps agir sur la bibliothèque en participant à la modification des services qu’elle peut proposer ;
  • Rendre la bibliothèque accessible aux apprenants ;
  • Établir des contacts chaleureux avec le personnel de la bibliothèque ;
  • Susciter l’envie chez les apprenants de fréquenter la bibliothèque en dehors des moments de formation, et aussi les sensibiliser à l’utilité de la bibliothèque pour leurs enfants ;
  • Écrire un livre en se basant sur l’expression de son vécu et de ses centres intérêt ;
  • Combiner le travail avec une participation originale à la fête interculturelle qui est organisée tous les deux ans à Bernissart et dont Lire et Écrire est partenaire. Le but était de pouvoir présenter le livre lors de la fête prévue le 21 avril 2012.

Déroulement

De novembre 2011 à avril 2012, le groupe de Lire et Écrire s’est rendu une fois par mois à la bibliothèque de Blaton. Ces après-midi ont d’abord permis de mettre en place les grandes lignes du projet : structure du livre, choix des sujets, recherche de la documentation, etc.

Il a été proposé aux apprenants de travailler sur deux écrits différents. D’abord un texte dans lequel chacun se présenterait, en parlant notamment des difficultés qui l’ont amené à Lire et Écrire et de ce que la formation a changé dans sa vie. Ensuite, un sujet libre, l’objectif étant d’utiliser toutes les ressources disponibles à la bibliothèque, pour alimenter le travail.

Le travail d’écriture proprement dit s’est fait en dehors de la bibliothèque, dans les lieux habituels de la formation. Chacun a rédigé à son rythme et selon ses moyens, les uns de manière relativement autonome, les autres avec l’assistance plus appuyée des formateurs. Le souci était en tout cas de laisser les apprenants entièrement maîtres du contenu, tout en les aidant éventuellement à formuler ce qu’ils avaient envie de dire.

Une fois par semaine, le groupe se rend à l’Espace public numérique de Bernissart. Cette présence a été mise à profit, pour prolonger le travail de rédaction. D’abord, les apprenants ont tapé leurs textes, les ont mis « au propre ». Ils ont aussi eu l’occasion de travailler sur leurs écrits, en utilisant des outils pédagogiques comme Lectra . Ils ont encore fait des recherches de photos ou d’images pour illustrer les textes. Le projet de livre a donc également pris en compte la maîtrise des outils informatiques.

Chaque mois, le retour à la bibliothèque de Blaton a permis de faire le point sur l’avancement du travail, chacun présentant ce qu’il avait déjà réalisé. C’est là aussi que la mise en page a été ébauchée, avec l’aide du bibliothécaire et de l’animateur de l’EPN de Bernissart.

Rôles de chacun

Le bibliothécaire

C’est à son initiative que le partenariat a été lancé. Il s’est occupé de l’accueil du groupe à la bibliothèque et a animé les différentes séances sur place. Avec les apprenants, il a coordonné la mise en page. Il a aussi négocié avec l’administration communale en vue d’une prépublication du livre.

Le formateur de Lire et Écrire

Il a encadré et suivi le groupe pendant toute la durée de l’activité. C’est lui plus particulièrement qui a guidé les travaux d’écriture dans les lieux habituels de la formation. Il a aussi géré les contacts entre les différents partenaires, afin que l’échéance de la fête interculturelle soit respectée.

L’animateur de l’EPN

Il a pris en charge toute la gestion technique du projet, montant et démontant les ordinateurs pour qu’ils soient disponibles à la bibliothèque. Une fois par semaine, il a aussi accueilli le groupe dans un local de l’EPN, épaulant les différentes tâches (mise au propre des textes, recherche d’illustrations, etc.). Il a participé à la mise en page du livre et aux négociations avec la commune de Bernissart.


Dimension matérielle

Temps

Préparation Plusieurs rencontres se sont déroulées, réunissant les différents partenaires soit à la bibliothèque, soit à l’EPN, soit dans le local habituel de Lire et Écrire. Certaines d’entre elles ont associé les apprenants (4 heures).

Animation L’activité en elle-même s’est déroulée de novembre 2011 à avril 2012. Le groupe s’est déplacé à sept reprises à la bibliothèque de Blaton (21 heures). Une quinzaine de séances ont aussi été consacrées au travail, dans le local de Lire et Écrire et à l’EPN (45 heures). Plus la participation à la fête interculturelle qui s’étalait sur une journée.

Evaluation La dernière séance à la bibliothèque a été consacrée à une évaluation de l’activité avec les apprenants (3 heures). Les partenaires se sont aussi réunis de manière informelle ou plus formelle pour tirer le bilan de l’activité (3 heures).

Équipement

Outre le matériel habituel utilisé par les apprenants, ces derniers ont disposé des livres de la bibliothèque, sélectionnés par le bibliothécaire en fonction des sujets choisis, ainsi que de l’équipement informatique de l’EPN.

Lieux

La bibliothèque de Blaton

L’activité de découverte de la bibliothèque organisée préalablement, s’était déroulée dans le hall d’entrée du bâtiment. Une partie des apprenants ne s’y sentaient pas à l’aise, parce que d’autres usagers de l’endroit pouvaient les reconnaître. Pour la nouvelle activité, ils ont demandé de disposer d’une salle plus discrète (mais vaste et spacieuse), située à l’arrière du bâtiment.

Le local de Lire et Écrire

Il s’agit d’une classe située dans un complexe scolaire dans le centre de Bernissart.

L’EPN

Outre un bus équipé qui circule dans les différents villages (d’où le nom de Cybernibus), l’EPN a un local, lui aussi équipé, à la Maison du Préau, installée au cœur d’une cité d’habitations sociales.

Budget

Le groupe a disposé gratuitement de l’équipement de la bibliothèque et de l’EPN. Le bibliothécaire et l’animateur de l’EPN sont des employés communaux qui ont participé à l’opération dans le cadre de leur travail. Le formateur de Lire et Écrire est bénévole. La commune de Bernissart a pris en charge la prépublication du livre. Mais il reste à trouver un budget pour l’impression du livre dans sa forme définitive.

Soutiens

L’activité a été soutenue par les différentes institutions partenaires (Lire et Écrire Hainaut occidental, bibliothèque de Blaton, EPN, commune de Bernissart).


Évaluation

Évaluation de la méthodologie

  • Le projet de livre a offert un moyen d’expression, à des personnes qui pour d’évidentes raisons, ne sont pas du tout à l’aise avec l’écriture. Mais l’activité s’est efforcée de motiver au maximum les apprenants, d’abord en leur donnant l’occasion de parler d’eux-mêmes, ensuite en leur demandant de choisir un thème qui les inspirait.
  • L’activité a permis de combiner différents objectifs : présence à la bibliothèque, incitation à l’expression, utilisation des outils informatiques, participation publique à la fête interculturelle de Bernissart, etc. La démarche s’est révélée fructueuse, grâce à l’excellente collaboration entre les associations partenaires.

Évaluation des résultats

  • Au départ, les apprenants ont été un peu surpris de la proposition qui leur a été faite de rédiger un livre, pensant qu’ils n’en étaient pas capables. Mais très rapidement ils ont manifesté de l’enthousiasme pour ce projet et s’y sont impliqués.
  • En rédigeant un petit portrait d’eux-mêmes, ils ont été amenés à jeter un regard sur leur propre existence, sur leur parcours de vie, à réfléchir à quelques questions : pourquoi ai-je des difficultés de lecture et d’écriture ? pourquoi ai-je décidé de venir à Lire et Écrire ? la formation a-t-elle changé des choses dans ma vie ?
  • Dans le « sujet libre », les apprenants ont aussi écrit avec leurs tripes. Perrine a décrit le jardin de ses rêves, Sergio a parlé de son goût pour les belles bagnoles, Gérard, de la compétition automobile qu’il a pratiquée, Stéphane, de sa passion pour la pêche, Linda, de son amour des chevaux. Kevser et Jessica se sont inspirées de leurs racines et des senteurs de la cuisine turque ou italienne, ce qui était bien dans l’esprit de la fête interculturelle. Djamila a raconté son parcours à la fois douloureux et nourri de grandes espérances, entre l’Algérie et la Belgique.

Impacts et répercussions positives

  • La fierté des apprenants d’avoir mené à bien un projet qui a priori ne semblait pas à leur portée. Pendant six mois, avec la bibliothèque de Blaton et l’EPN, ils ont vécu une belle aventure : écrire un livre ! Chacun s’y est mis, à la mesure de ses moyens mais avec la même motivation.
  • Les apprenants se sentent maintenant davantage à l’aise à la bibliothèque. Des relations amicales se sont nouées avec le bibliothécaire. Pour les inciter à revenir, la bibliothèque leur a d’ailleurs offert une carte de membre.
  • La volonté des différents partenaires est de continuer à collaborer dans de nouvelles activités.

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

La principale difficulté est liée à l’impression du livre. Le projet n’est pas tout à fait abouti, puisqu’il n’existe pour l’heure qu’à l’état de maquette. D’où une certaine frustration de la part des apprenants qui n’ont pas le sentiment d’avoir un « vrai livre » entre les mains.

Perspectives

Des contacts sont pris afin que le rêve des apprenants se réalise sous la forme d’un livre « en bonne et due forme ». La volonté des partenaires est d’associer le groupe dans cette dernière étape, notamment dans les choix de mise en page. L’idée est aussi de donner une suite au livre, par exemple dans un atelier d’expression théâtrale, basé sur les textes qui ont été rédigés.


Conseils aux organismes souhaitant reproduire le projet

  • Associer le groupe à toutes les étapes du projet, afin que la motivation soit maximale.
  • L’activité a bien fonctionné parce que les apprenants se sont inspirés de leur vécu, aussi bien dans le portrait d’eux-mêmes qu’ils ont écrit, que dans le « sujet libre ». Mais ils ont aussi utilisé les livres fournis par la bibliothèque, pour nourrir leur travail.
  • Adapter l’atelier d’écriture, en fonction de la personnalité et du niveau de chaque membre du groupe. Il s’agit donc d’assurer un encadrement à la fois collectif et individuel.

Coordonnées des organismes impliqués

Bibliothèque communale de Blaton (Bernissart)
Jean-Patrick Bourdon
Place de Blaton, 7
7321 Blaton
069/76.60.78
jeanpatrick.bourdon@skynet.be

Lire et Écrire Hainaut occidental
Sabine Denghien et Dominique Rossi
Quai Sakharov, 31
7500 Tournai
069/22.30.09
sabine.denghien@lire-et-ecrire.be
dominique.rossi@lire-et-ecrire.be

Antenne de Lire et Écrire à Bernissart
Luc Parret
Rue des abliaux, 53
7536 Vaulx
0478/43.34.18
luc.parret@gmail.com

Cybernibus de Bernissart (EPN)
Patrice Moura
Administration communale de Bernissart
Rue du Fraity, 76
7320 Bernissart
0473/65.45.72
cybernibus@gmail.com