Accueil > La bibliothèque… > lieu de lecture > Coup de cœur des apprenantes

Coup de cœur des apprenantes

jeudi 16 février 2012

Participation des apprenants à l’évolution des collections de la bibliothèque de Manage. Attribution d’une marque « Coup de Cœur » distinctive à des ouvrages sélectionnés en bibliothèque et en librairie.

Téléchargez la fiche en PDF

Contexte de création

Contexte institutionnel

Le partenariat est né dans le cadre de l’opération « Pas… à… pas vers la bibliothèque » initiée par Lire et Écrire et les bibliothèques du Centre et de Mons Borinage dont la finalité était de mettre en valeur les écrits d’apprenants ainsi que d’autres ouvrages leur étant destinés par le biais d’animations variées.

Contexte organisationnel

Engagement récent par la bibliothèque d’une animatrice en lecture vivante. La formatrice de Lire et Écrire souhaitait créer et développer un partenariat étroit avec une institution bibliothéconomique.

Enjeux

Pour la bibliothèque

  • Ouvrir la bibliothèque aux personnes en apprentissage de la langue, de la lecture et de l’écriture.
  • Désacraliser le lieu bibliothèque.
  • Mettre la bibliothèque au service du public en tant qu’outil fonctionnel.

Pour l’opérateur en alphabétisation

  • Désacraliser le lieu bibliothèque.
  • Permettre aux apprenants de « sortir de chez eux », d’aller vers de nouveaux lieux (émancipation, etc.).
  • Permettre la mise en pratique et l’application des notions vues lors des séquences d’apprentissage dans un cadre fonctionnel.

Organismes impliqués

  • La bibliothèque Communale André Canonne – Centre culturel et sportif « Le Scailmont » de Manage
  • Lire et Écrire Centre-Mons-Borinage

Description du projet

Public

Un groupe de 14 apprenantes d’origine étrangère en formation d’alphabétisation.

Objectifs

Pour le public

  • Découverte de « nouveaux » livres (collections propres à la bibliothèque et autres).
  • Faire usage de la langue française dans un cadre fonctionnel.
  • Faire découvrir ces nouveaux livres « Coup de cœur » au tout public.

Pour la bibliothèque et l’opérateur en alphabétisation

  • Permettre aux apprenantes d’exprimer un avis critique et motivé sur des choix qu’elles posent concrètement ainsi que de formuler ces choix au travers de critères.
  • Faire usage de l’écrit et de la lecture.
  • Démystifier l’image de l’institution aux yeux du public concerné par l’action.

Déroulement

Le projet s’est déroulé en trois temps.

Dans un premier temps :

  • Repérage des livres par les apprenantes.
  • Verbalisation des choix au travers d’une animation.
  • Equipement des livres par l’apposition d’une étiquette « Coup de cœur ». créée par les dames en collaboration avec un plasticien.
  • Rangement des livres dans les rayons de la bibliothèque.
  • Conception d’une affiche expliquant le projet au tout public.

Dans un deuxième temps :

  • Visite d’une librairie.
  • Verbalisation des choix au travers d’une liste de critères (développement de l’esprit critique) plutôt que de manière « impulsive » comme c’était le cas au départ (décision prise suite à l’évaluation « formative » de l’action).
  • Acquisition de nouveaux livres (librairie, supermarché) selon la liste de critères.

Finalement :

  • Soirée de présentation du projet aux usagers de la bibliothèque, familles, responsables communaux,…
  • Réalisation d’une exposition présentant les livres, des photos,…

Le projet est reconduit chaque année pour ce qui concerne la sélection et l’apposition des étiquettes « Coup de cœur » sur les ouvrages.

Rôles de chacun

La bibliothécaire-animatrice est en charge de l’animation et des prises de contacts diverses.

La formatrice tient un rôle de soutien et de lien entre la bibliothécaire-animatrice et le groupe. Elle prend également en charge l’évaluation formative du projet tout au long du processus en collaboration étroite avec les bibliothécaires.

Les apprenantes ont quant à elles un rôle d’ « actrices » dans ce projet qui a été construit par elle et avec elles.


Dimension matérielle

Temps

Le temps de préparation a été relativement long pour la bibliothécaire-animatrice car il s’agissait de la découverte d’un tout nouveau public avec tous les ajustements et les remises en question que cela comprend. La bibliothécaire-animatrice consacrait une journée par semaine à la préparation du projet.

Les animations consistaient en des séances de travail de 3 heures deux fois par mois. Ce temps de travail peut sembler relativement « important » mais les séances ont toujours été abordées sous un aspect « convivial » propice à l’échange.

Des réunions intermédiaires entre la bibliothécaire et la formatrice ont également été mises en place en cours de processus.

Équipement

  • Livres
  • Etiquettes
  • Papier transparent pour recouvrir les livres
  • Lattes, cutters, papier, outils scripteurs, etc.
  • Outil informatique pour la rédaction des documents relatifs au projet

Lieux

La bibliothèque (et occasionnellement le local de formation du groupe d’apprenantes).

Budget

La bibliothèque alloue chaque année environ 1000€ du budget « Livres » pour le projet.

Soutiens

Obtention de chèques-livres suite à la présentation du projet dans le cadre de l’opération « Je lis dans ma commune 2005 » (ce soutien vaut uniquement pour la première année du projet).


Évaluation

Évaluation de la méthodologie

Le projet a fait l’objet d’évaluations intermédiaires régulières (et de remédiations apportées) tout au long du processus.

Évaluation des résultats

  • Évaluations intermédiaires entre l’animatrice et la formatrice au cas par cas quant à la participation des apprenantes et recherche de solutions.
  • Évaluation formative : les problèmes rencontrés sont renvoyés vers le groupe. Recherche commune de solutions.
  • Réunion en fin de chaque année pour faire le bilan et donner de nouvelles impulsions.

Impacts et répercussions positives

Les apprenantes sont maintenant à l’aise et décomplexées face à l’institution bibliothèque. Elles ont acquis le réflexe de se rendre à la bibliothèque lorsqu’elles en rencontrent le besoin dans le cadre de leur formation. Elles ont, en outre, acquis de nouvelles notions en rapport avec l’usage de la langue française dans un cadre fonctionnel.

Le projet a permis à la bibliothèque de découvrir, de s’ouvrir et de s’adapter à un nouveau public. Il a également permis de sortir de l’image traditionnelle de la bibliothèque.

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

La bibliothécaire-animatrice s’est parfois sentie en difficulté face au manque de connaissance de la langue française de certaines apprenantes.

La bibliothécaire-animatrice s’est parfois sentie en difficulté face au manque de connaissance de la langue française de certaines apprenantes. La formatrice s’est parfois trouvée en difficulté face à la nécessité de libérer du temps en dehors des cours. Les familles étaient parfois réticentes face la participation des apprenantes.

Perspectives

Les apprenants ont émis le souhait d’écrire un livre. Un livre a été réalisé qui s’intitule : « Une Histoire… Des Souvenirs ».

Le projet a également conduit à la réalisation de modules de lecture vivante à la bibliothèque animés par la même animatrice.


Conseils aux organismes souhaitant reproduire le projet

  • Nécessité de créer un réel partenariat avec l’opérateur « Alpha » et procéder à des évaluations formatives tout au long du processus.
  • Rythme des apprenantes à respecter.
  • Implication permanente de celles-ci dans l’action dès le départ.

Coordonnées des organismes impliqués

Bibliothèque Communale André Canonne
Létisia Di Zio
Avenue de Scailmont 96
7170 Manage
064 549 636
biblio@manage-commune.be

Lire et Écrire Centre-Mons-Borinage
Fatma Boukhari (à l’époque…)
Place Communale 2A
7100 La Louvière
064 311 880
centre.mons.borinage@lire-et-ecrire.be