Accueil > La bibliothèque… > lieu de lecture > Club de lecture

Club de lecture

jeudi 22 mars 2012

Un club de lecture, un atelier slam, un espace numérique : autant d’activités qui démystifient la bibliothèque et permettent la participation des apprenants à la vie culturelle. Un projet mené par la bibliothèque Jean de la Fontaine à Ath, le CIEP et Lire et Écrire Hainaut Occidental.

Téléchargez la fiche en PDF

Contexte de création

Contexte institutionnel

Il y a d’une part une volonté de la bibliothèque d’ouvrir ses portes et d’être accessible à toutes et tous, donc y compris aux personnes qui rencontrent des difficultés face à l’écrit. Les ressources de la bibliothèque sont au service de tous les publics.

Il y a d’autre part une volonté de Lire et Écrire d’ancrer son action dans l’environnement social et culturel du lieu de la formation.

Contexte organisationnel

La bibliothèque, Lire et Écrire, les apprenants… ont force de proposition quant à la mise en place de projets. Les décisions se prennent en concertation avec la bibliothèque et le groupe de formation (apprenants et formateur).

La participation de la bibliothèque avec le groupe d’apprenants d’Ath à l’évènement « le Printemps de l’alpha », organisé par Lire et Écrire en Fédération Wallonie-Bruxelles, contribue également à renforcer et pérenniser ce partenariat. Cette rencontre annuelle permet à des apprenants de Wallonie et de Bruxelles (+ /- 500 à chaque édition) de présenter les uns aux autres les livres qu’ils ont découverts en formation.

Enjeux

Le premier enjeu de cette participation des apprenants à des ateliers proposées en bibliothèque se situe au niveau symbolique : la bibliothèque, pour de nombreuses personnes, reste un lieu peu accessible, siège de la culture et du savoir, tour d’ivoire qu’il n’est pas facile de pénétrer. Fréquenter la bibliothèque, c’est à la fois démystifier l’endroit et l’investir comme un espace d’échange culturel et modifier son regard par rapport au livre et aux autres médias. Il s’agit aussi de permettre aux apprenants d’être directement en contact avec les bibliothécaires, afin que les obstacles faits de craintes et représentations puissent être dépassés au profit d’une relation constructive.

Le second enjeu se situe au niveau de la participation culturelle. L’action culturelle dans le processus d’alphabétisation vise aussi le développement des potentialités d’expression culturelle et artistique des apprenants. A cet égard, le processus de collaboration avec les animateurs des ateliers vise aussi le développement des potentiels d’animation des formateurs en alphabétisation.

Le troisième enjeu est de développer des actions d’alphabétisation en dehors de l’espace associatif. Apprendre à lire dépasse largement la question des techniques de la langue : lire, c’est interagir avec l’écrit. Les rencontres débats autour de livres, les ateliers, les rencontres avec les écrivains sont toutes portes d’entrée différentes et la diversité permet aux apprenants de prendre la porte qui leur convient le mieux.

Le quatrième enjeu, mis en avant par le bibliothécaire et les apprenants est de susciter le plaisir et le désir de lire. La lecture n’est pas uniquement fonctionnelle, la rapport à l’écrit peut revêtir une dimension « ludique et récréative ».


Organismes impliqués

  • La bibliothèque Jean de la Fontaine à Ath
  • Le CIEP Hainaut Occidental
  • Lire et Écrire Hainaut occidental

Description du projet

Public

Le public est composé d’adultes d’origine belge et étrangère. Les personnes sont impliquées dans des groupes en formation et choisissent librement de participer aux activités proposées par le bibliothécaire.

Objectifs

Les objectifs de la participation des apprenants à des ateliers proposés en bibliothèque sont de permettre aux apprenants :

  • de modifier leurs représentations de la bibliothèque (souvent vue comme un lieu statique, où l’on ne fait qu’emprunter des livres) ;
  • de dépasser le leitmotiv « ce n’est pas pour moi », si souvent entendu quand on parle des bibliothèques ;
  • d’être directement en contact avec les bibliothécaires, de telle sorte que les obstacles faits de craintes et représentations erronées puissent être dépassés au profil d’une relation constructive ;
  • de participer à des activités culturelles en dehors de l’espace associatif, et à terme, d’aller vers la fréquentation autonome des bibliothèques.

Déroulement

Pour l’année 2010, onze ateliers ont été proposés, sur une période allant du mois de mars au mois de décembre. Certains se sont déroulés à la bibliothèque avec le bibliothécaire et d’autres en formation avec le formateur du groupe.

  1. Club de lecture : présentation du livre, visite de la section jeunesse BD, section adulte BD, choix d’une BD.
  2. Préparation du club de lecture : lectures en sous-groupes.
  3. Préparation du club de lecture : lectures individuelles.
  4. Préparation du club de lecture : lectures individuelles.
  5. Introduction au classement des ouvrages documentaires.
  6. Club de lecture : présentation du livre, visite guidée de la section documentaire, choix d’un livre.
  7. Préparation du club de lecture.
  8. Club de lecture : évaluation.
  9. Club de lecture : discussion sur les perspectives : projet atelier slam avec possibilité d’écriture d’une chanson sur le thème de l’illettrisme.
  10. Visite exposition photo : un autre regard sur les femmes et discussion consécutive avec le bibliothécaire.
  11. Atelier slam animé par le bibliothécaire.

Rôles de chacun

Le bibliothécaire

Il est à l’initiative des ateliers, il est animateur du Club lecture et de l’atelier slam.

La formatrice Lire et Écrire

Elle anime le travail de lecture en formation, s’assure que les conditions nécessaires à la participation des apprenants soient réunies, veille avec le bibliothécaire et le groupe alpha à la bonne coordination du projet (suivi du projet en formation, évaluation, travail avec le groupe sur les perspectives…).


Dimension matérielle

Temps

En 2010, au total une vingtaine d’heures ont été consacrées à ce projet.

Équipement

Ressources documentaires de la bibliothèque.

Lieux

  • Local au sein de la bibliothèque (animations club lecture).
  • Local de Lire et Écrire (suivi du projet avec le groupe).

Évaluation

Évaluation de la méthodologie

La méthodologie varie selon les activités. À Ath, le bibliothécaire est venu vers le groupe avec la proposition de mettre en œuvre un atelier slam, sur la base d’une rencontre mensuelle. Par la suite, c’est un club lecture qui a été proposé.

Évaluation des résultats

Les démarches proposées dans les bibliothèques rencontrent les objectifs de démystification de l’espace bibliothèque, de rencontre culturelle, d’expression culturelle. Les apprenants qui s’inscrivent dans ces démarches développent un réel accès à la culture. L’action s’intègre complètement à la fois dans le processus d’alphabétisation car les démarches entreprises en bibliothèque sont le signe d’un engagement des personnes vis-à-vis de l’écrit, qu’il s’agisse de lire ou écrire. Plus qu’une seule découverte, c’est un double processus de découverte et d’expression culturelle qui est mis en œuvre en règle générale.

Impacts et répercussions positives

La participation des apprenants aux activités et services proposés par les bibliothécaires a un impact direct sur les représentations de ces derniers quant aux possibilités d’accueillir des personnes en difficulté de lecture et écriture en bibliothèque.

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

Une des difficultés se rencontre au niveau de la fréquentation des ateliers : les personnes vivent parfois dans des situations précaires avec des effets importants au niveau de la santé (d’eux-mêmes et des enfants), comme au niveau de la nécessité de répondre à des rendez-vous avec des acteurs sociaux ou des intervenants juridiques. En conséquence, elles peuvent être irrégulières dans la fréquentation des ateliers, cela peut être une source de difficultés pour les acteurs culturels. Nous espérons que le travail d’échange direct entre les apprenants et les acteurs culturels renforcera pour ces derniers la compréhension de la situation et la motivation à poursuivre le partenariat.

Perspectives

Les activités se prolongent au-delà de leur durée dans la mesure où elles renforcent le travail mené en formation, et où elles débouchent sur des participations autonomes des personnes dans les activités culturelles proposées par les bibliothèques.


Coordonnées des organismes impliqués

Bibliothèque Jean de la Fontaine à Ath
Boulevard du Château, 16
7800 Ath
068/26.92.40
bib.com@ath.be

Lire et Écrire Hainaut occidental
Quai Sakharov, 30-31
7500 Tournai
069/22.30.09
hainaut.occidental@lire-et-ecrire.be