Accueil > La bibliothèque… > crée l’évènement > À la rencontre des métiers du livre

À la rencontre des métiers du livre

vendredi 16 mars 2012

Rencontre organisée à la bibliothèque d’Andenne entre les apprenants en formation d’alphabétisation de l’ASBL l’Envol et Émile Jadoul et Catherine Pineur, auteurs-illustrateur d’albums jeunesse.

Téléchargez la fiche en PDF

Contexte de création

Contexte

Lors de la création de l’ASBL l’Envol, ses travailleurs ont émis le souhait de créer une bibliothèque au sein de leur bâtiment. L’Envol a alors contacté la bibliothèque d’Andenne afin d’envisager les possibilités de partenariat autour de ce projet. Les futurs partenaires ont été visiter le centre de documentation du Collectif Alpha à Bruxelles et le salon de l’éduction à Namur. Il a finalement été décidé d’intégrer, en plein cœur de la bibliothèque, une étagère proposant des ouvrages dits faciles aux apprenants de l’Envol. Cette première démarche a été le début d’un véritable partenariat auxquels sont venus se greffer de nombreux autres projets.

Enjeux

  • Accueillir de nouveaux publics au sein de la bibliothèque.
  • Développer des animations autour du livre en faveur des publics éloignés de la lecture.
  • Renforcer et élargir les collaborations entre les partenaires.
  • Alimenter régulièrement le fonds de livres faciles disponible à la bibliothèque.
  • Créer de nouveaux projets : un comité de lecteurs d’apprenants (projet), des échanges sur les livres lus avec une bibliothèque partenaire (Floreffe) et un groupe d’apprenants la fréquentant,…

Organismes impliqués

  • La bibliothèque communale Edouard Aidans à Andenne
  • L’ASBL L’Envol

Description du projet

Public

Les apprenants en alphabétisation (tous niveaux : débutant – intermédiaire – avancé) de l’Envol.

Objectifs

  • Découvrir les différents métiers liés à la création d’un album et d’une BD, les étapes de création, les difficultés,…
  • Aborder un album ou une BD en connaissant son auteur pour éveiller la curiosité et mieux accéder aux intentions d’écriture de celui-ci.
  • Arriver à dépasser la résistance des apprenants face à la lecture.
  • Faciliter l’entrée des apprenants dans le langage littéraire.
  • Amener les apprenants à la bibliothèque, les encourager à la fréquenter, seuls ou en famille, et à emprunter des livres (tous genres littéraires).
  • Amener les apprenants à s’interroger et à oser questionner.
  • Dépasser la résistance des formatrices à utiliser des albums jeunesse (pour les petits) pour des grands débutants en lecture.

Déroulement

Au préalable, les apprenants ont effectué des recherches sur le travail des invités du jour et participé à des animations en groupe au départ des albums et BD d’Émile Jadoul et de Catherine Pineur (suivant le niveau des apprenants).

La rencontre entre les auteurs-illustrateurs et les apprenants s’est déroulée au sein même de la bibliothèque. Celle-ci a duré à peu près deux heures. Un mot d’accueil a été adressé par la bibliothécaire, tant à l’intention des apprenants que des invités du jour. Une courte présentation des auteurs-illustrateurs a été réalisée par la formatrice. Les auteurs-illustrateurs ont ensuite animé la séance. Celle-ci s’est déroulée de manière très simple et très vivante. Tous deux avaient apporté des exemples de leur travail : moulages de personnages en pâte à modeler, dessins, palettes de couleurs, maquettes, pré-projet avant édition, etc… Ils ont été très chaleureux, disponibles et patients avec les apprenants. Un débat a clôturé l’animation. Chacun a été ravi de l’expérience.

Rôles de chacun

La bibliothèque

  • Accueil des apprenants, formateurs et invités.
  • Gestion administrative du projet.
  • Introduction de l’animation au travers d’un mot d’accueil.
  • Présence lors de l’animation.

L’opérateur en alphabétisation

  • Préparer les apprenants à la rencontre en présentant les auteurs au travers de leur travail et ouvrages respectifs.
  • Animer des séquences autour du vocabulaire spécifique lié soit à l’album jeunesse, soit à la bande dessinée.
  • Susciter la curiosité sur le travail de coloriste – auteur-illustrateur et les différents métiers autour du livre.
  • Sélectionner diverses réalisations des auteurs et les présenter aux apprenants.
  • Réaliser des animations avec les apprenants (type : « 1001 escales sur la mer des histoires » de Patrick Michel).
  • Prévenir les comportements déviants éventuels (parler du respect nécessaire, politesse, écoute, etc…) : savoir-être !

Le public
Les apprenants ont pris part à l’animation de manière très active. De nombreuses interactions ont vu le jour entre les invités et les membres du groupe.

Les auteurs
Invités et animateurs de la rencontre.


Dimension matérielle

Temps

Préparation

  • Préparation des animations avec les apprenants et de l’activité : 9h
  • Échanges divers avec la bibliothécaire et les auteurs-illustrateurs (rencontres, appels téléphoniques, courriers) : 3h

Animation

  • Animations réalisées autour du livre jeunesse et de la bande dessinée pour adultes : 12h
  • Rencontre : 2h

Évaluation

  • Évaluation orale avec la bibliothécaire : 1h
  • Évaluation écrite avec les auteurs-illustrateurs : 1h
  • Évaluation orale avec les apprenants : 1h
  • Évaluation orale entre les formatrices et la coordinatrice + rapport écrit de l’activité : 1h

Équipement

  • Livres
  • Bandes dessinées
  • Matériel didactique

Lieux

  • Les animations de préparation se sont déroulées dans les locaux de l’ASBL l’Envol.
  • La rencontre a eu lieu dans les locaux de la bibliothèque Edouard Aidans à Andenne.

Budget

Frais de courrier et téléphone : 20 € Rétribution des auteurs : 125 € pour la prestation (tarif en vigueur pour les auteurs et illustrateurs belges de la Fédération Wallonie Bruxelles). Cette dépense a été prise en charge par le budget « animations » de la bibliothèque communale.


Évaluation

Évaluation de la méthodologie

  • Évaluation orale entre les formatrices et la bibliothécaire.
  • Évaluation écrite (échanges de courrier) avec les auteurs-illustrateurs.
  • Évaluation orale dans chaque groupe avec leur formatrice respective.
  • Évaluation globale orale entre les formatrices et la coordinatrice.

Évaluation des résultats

Rédaction d’un rapport écrit concernant l’activité.

Impacts et répercussions positives

Pour la bibliothèque

  • Familiarisation du public avec l’institution bibliothèque.
  • Certains participants se sont inscrits à la bibliothèque et la fréquentent un peu plus régulièrement.

Pour l’opérateur en alphabétisation

  • Découverte des métiers liés au livre (coloriste, auteur, illustrateur).
  • Avoir permis aux stagiaires de découvrir ces différents métiers.
  • Suppression de la « peur d’infantiliser » les stagiaires en utilisant ce type d’albums avec les grands débutants en lecture.
  • Avoir permis une rencontre improbable entre deux mondes qui paraissent bien éloignés : les non-lecteurs et les auteurs au sein d’un lieu rempli de livres.

Pour le public

  • Le groupe débutant a émis le souhait de travailler certains albums écrits ou illustrés par les auteurs et en ont exprimé la demande auprès de leur formatrice.
  • Plusieurs ont acheté des albums d’Émile Jadoul et Catherine Pineur, soit pour eux, soit pour leurs enfants.
  • Certains sont allés emprunter des albums d’Émile Jadoul et Catherine Pineur déjà présents au sein de la bibliothèque pour les lire.
  • Les plus avancés ont appris énormément de choses sur les différents métiers liés à la bande dessinée, sur les différents métiers autour du livre, etc…

Pour les auteurs

  • S’être fait connaître auprès d’un public non-averti.
  • Rencontre de personnes précarisées, éloignées du livre.
  • Tentative de donner « goût » à la lecture à un public qui en est éloigné.
  • Partage de leur travail et la passion de leur métier, mais aussi des difficultés et sacrifices nécessaires.

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

Pour la bibliothèque :

  • Pas de difficultés identifiées.

Pour l’opérateur en alphabétisation

  • Lever les réticences de certains : aller à la bibliothèque et rencontrer des auteurs pour « enfants ».
  • Mobiliser tous les stagiaires.

Pour le public

  • Se mobiliser pour rencontrer des auteurs pour « enfants » (Au départ).
  • Oser poser des questions.
  • Rester attentif, respecter un certain « savoir-être » (peu de personnes concernées, mais…) type GSM éteint, etc…

Pour les auteurs

  • Aucune difficulté identifiée.

Perspectives

Pour la bibliothèque
Développer d’autres activités dans le but de faire découvrir les autres services proposés par la bibliothèque (accès à Internet, section jeunesse, prêt d’ouvrages pratiques,…).

Pour l’opérateur en alphabétisation

  • En tant que formatrice, aborder la littérature jeunesse sans appréhension.
  • Privilégier et organiser des rencontres en toute simplicité avec des auteurs (tout genre littéraire).
  • Tenter de faire oublier les a priori des uns et des autres face à la lecture.
  • Faire devenir « familier » un lieu comme la bibliothèque pour les stagiaires.
  • Amener les apprenants à se rendre seuls à la bibliothèque ou en famille avec les enfants (ils bénéficient de la gratuité pour le prêt de livres).
  • Favoriser la lecture d’albums jeunesse et de bandes dessinées comme outil d’apprentissage.

Pour le public

  • Mieux connaître et comprendre les métiers liés aux livres.
  • Réduire les appréhensions face à la lecture.
  • Amener les apprenants à se rendre à la bibliothèque de manière autonome.

Conseils aux organismes souhaitant reproduire le projet

  • Travailler avec les stagiaires sur le vocabulaire, les termes liés à la littérature jeunesse et à la bande dessinée (1re de couverture, 4e de couverture, auteur, illustrateur, coloriste, planches, bulles, vignettes, etc…).
  • Effectuer des visites à la bibliothèque : découvrir, lire et manipuler une série d’albums et de bandes dessinées (adultes et jeunes) afin de familiariser les stagiaires.
  • Découvrir les œuvres des auteurs (disponibles à la bibliothèque) que l’on va rencontrer (prévoir des animations qui prépareront à la rencontre).
  • Dresser un petit portrait des auteurs-illustrateurs que les stagiaires vont être amenés à rencontrer.
  • Expliquer les différents métiers liés à la création d’un album jeunesse ou bande dessinée.
  • Effectuer des animations préparées par exemple dans l’ouvrage de Patrick Michel « 1001 escales sur la mer des histoires ».
  • Prendre personnellement contact avec les auteurs-illustrateurs (coloristes) que l’on souhaite faire rencontrer au(x) groupe(s) afin qu’il(s) puisse(nt) adapter leur vocabulaire et leur présentation.
  • Être créatif et original.
  • Aborder les choses avec simplicité.
  • Visiter le C.B.B.D (Centre Belge de la Bande Dessinée) à Bruxelles.

Coordonnées des organismes impliqués

Bibliothèque communale Édouard Aidans
Tatiana Charlier
Rue Frère Orban, 60
5300 Andenne
085/846444
biblio@andenne.be

A.S.B.L « L’Envol à Andenne »
Véronique Perpinien (coordinatrice) et Muriel Herrera-Hernandez (formatrice)
Rue Delcourt, 4
5300 Andenne
085/25.15.69
lenvol@andenne.be