Accueil > La bibliothèque… > lieu d’accueil > À la découverte de la bibliothèque

À la découverte de la bibliothèque

vendredi 16 mars 2012

Le Réseau de lecture publique de Namur propose, sous forme d’exercices ludiques, des visites des bibliothèques adaptées aux publics d’apprenants en formation d’alphabétisation.

Téléchargez la fiche en PDF

Contexte de création

Contexte

Depuis quelques années, les opérateurs en alphabétisation et les bibliothèques de Namur travaillent ensemble dans le but de faire découvrir le livre aux apprenants. Pour ce faire, une série d’outils ont été mis au point par les différents partenaires permettant aux apprenants de manipuler le livre, de se l’approprier et de le connaitre. Sans préjugés, ils sont amenés à découvrir ce que la bibliothèque peut faire pour eux, mais aussi ce qu’eux-mêmes peuvent apporter à la bibliothèque.

Enjeux

  • Démystifier la bibliothèque.
  • Rencontrer la mission des bibliothèques publiques qui est de « favoriser l’accès au savoir et à la culture par la mise à disposition de ressources documentaires et culturelles […] de même qu’à permettre leurs utilisations multiples par le plus grand nombre ».

Organismes impliqués

  • Le réseau de lecture publique de Namur.
  • Divers opérateurs en alphabétisation.
  • Le service de cohésion sociale.

Description du projet

Public

Divers opérateurs en alphabétisation et leurs apprenants.

Objectifs

  • Amener les apprenants à découvrir le livre et la bibliothèque.
  • Amener les apprenants à se servir des documents de la bibliothèque dans le cadre de leur apprentissage.

Déroulement

Les activités se déroulent en deux demi-journées. L’animation commence par une présentation de la bibliothèque. S’en suivent une série d’activités ludiques décrites ci-dessous. Mis à part la présentation et le jeu des différences, les activités sont souvent inter changées et il est rare que toutes soient proposées lors d’une seule visite. Leur choix se fait selon un critère de temps mais aussi de compétence des apprenants.

  • Présentation
    La bibliothécaire se présente et présente les locaux dans lesquels elle travaille. Elle évoque ensuite les idées reçues qu’elle avait sur la bibliothèque avant d’entreprendre ses études. Elle demande enfin aux apprenants quelle est leur vision de la bibliothèque. L’objectif est de briser la glace et de montrer que les bibliothécaires sont des gens « comme tout le monde » qui ne connaissent pas tout.
  • Jeu des différences
    Des livres de la bibliothèque et d’autres livres qui ne font pas encore partie des collections (les nouveautés) sont mis à disposition des apprenants sur des tables. Les participants sont libres de les manipuler. Il leur est ensuite demandé de repérer les différences qui existent entre les documents de la bibliothèque et les documents qui n’en font pas encore partie (les nouveautés) sur base de leur apparence (étiquette, n° d’inventaire, couverture plastifiée, code-barres, …). Le but est que les participants découvrent quelles sont les manipulations que le livre subi avant d’être mis à disposition du public et quel est l’intérêt du classement et de l’indexation.
  • Découvrir le classement
    L’activité se déroule en sous-groupes. L’animateur dispose des livres sur des tables. Sur chaque table, il a mis des livres qui ont un point commun (par exemple, sur une table se trouvent des livres qui parlent d’amour, sur une autre des livres documentaires sur les voyages, sur une troisième des livres de poésie, sur une quatrième des livres avec peu de textes, …). Il demande aux participants de retrouver quel point commun réunit les livres de chaque table. Cette séquence se termine par une mise en commun. L’activité permet aux apprenants de comprendre la démarche de classement dans la bibliothèque.
  • Jeu de rôle
    Les apprenants sont invités à « jouer » à « je vais à la bibliothèque ». Ceux qui le désirent endossent le rôle d’un visiteur de la bibliothèque dans différentes situations : recherche d’un type de livre, inscription, emprunt de documents,… Après leur prestation, chaque participant est invité à exprimer son ressenti et sa compréhension des situations. Le but de l’activité est que le public se sente en confiance dans les différentes situations qui peuvent être vécues dans la bibliothèque et qu’il puisse s’approprier le cadre institutionnel.
  • Tempête d’idées !
    L’animateur propose un brainstorming autour de la question « un livre, les livres, c’est quoi ? ». L’activité est menée collectivement. L’animateur est scripteur et écrit les mots sur un panneau. Le temps d’écriture de l’animateur rythme la consigne. Cette consigne permet d’entrer dans l’animation avec un questionnement large, toutes les réponses sont possibles, aucune n’est mauvaise, la « tempête d’idées » stimule la parole de tous et explore la pensée de chacun.
  • Tous libraires !
    Tous les écrits sont disposés en vrac sur 3 ou 4 tables différentes. L’animateur demande aux participants de s’installer, par sous-groupes, à chacune des tables et leur donne cette consigne : « Aujourd’hui, vous êtes libraires. Disposez votre stock de livres pour en faire un étalage attrayant ». Les livres sont manipulés, interrogés, sélectionnés, … Le sous-groupe doit se mettre d’accord : ses membres discutent, argumentent, font et défont… Les plus avancés en lecture informent ceux qui lisent moins bien, sur le sens du titre ou le contenu des livres. Lorsque chaque groupe est satisfait de l’agencement de son « présentoir », l’animateur propose à tous les participants de se transformer en« clients » et de déambuler entre les différents étalages en observant attentivement leur organisation.
  • Amour-Haine
    Sur les tables, sont disposés une quinzaine de livres : livres très simples, albums, romans peu épais, romans illustrés, documentaires, livres sur l’art, sur le corps humain, des livres sur des pays, des livres sur l’histoire ; des livres connus, des livres jamais vus, des livres susceptibles d’intéresser le groupe. L’animateur demande aux apprenants de choisir individuellement « un livre qu’ils voudraient absolument lire et un livre qu’ils ne voudraient absolument pas lire ». Il veille à ce que chacun prenne le temps de regarder les livres, de feuilleter les pages, de regarder les images. Il attire l’attention sur la taille des caractères, sur les titres, sur les illustrations, sur les textes, sur le contenu (de quoi parle le livre ?) et suscite leurs avis. Chaque apprenant présente ses deux choix et en explique les raisons. Cette activité met en évidence la diversité des goûts de chacun et permet de voir que, parfois, un livre, attirant pour certains, semble au contraire tout à fait rébarbatif pour d’autres. On évitera dès lors de choisir ce type de livres pour les travailler en groupe.
  • Un titre mystérieux
    Imaginer et émettre une ou plusieurs hypothèses à partir d’un titre, découvrir l’effet évocateur du titre, sa fonction. Les livres sont étalés, tous visibles, sur une table. Il doit s’agir de livres dont la couverture est illustrée. Les titres (sur la couverture et… sur la tranche du livre !) sont dissimulés par un papier blanc. Chaque apprenant tire au sort une fiche où est écrit un titre de livre. Ils le lisent à voix basse. Ensuite, lors d’un tour de table, chaque membre du groupe imagine de quoi le livre peut parler et invente une histoire à partir du titre. L’animateur leur donne la consigne suivante : « Trouvez le livre qui pourrait porter le titre qui se trouve sur votre fiche. Attention, vous pouvez regarder les livres mais pas les toucher. Lorsque vous pensez avoir trouvé, déposez votre fiche sur le livre ». Pour les groupes débutants, l’animateur lit bien sûr à haute voix, les titres donnés et s’assure que chacun mémorise le sien.

Rôles de chacun

L’équipe est composée d’une bibliothécaire du Réseau et d’une médiatrice culturelle du service de cohésion sociale. Les apprenants participent activement à l’animation.


Dimension matérielle

Temps

Deux demi-journées.

Équipement

  • Livres de la bibliothèque : livres faisant déjà partie des collections et nouveautés qui viennent d’arriver de chez le libraire.
  • Grandes feuilles de papier de couleur.
  • Marqueurs.
  • Fiches plastifiées.

Lieux

Les bibliothèques du Réseau namurois de lecture publique.

Budget

Pas de coût spécifique au projet.


Évaluation

Impacts et répercussions positives

Les apprenants ayant participé à ces animations prennent souvent l’initiative de participer à d’autres évènements organisés par la bibliothèque. Dès lors, ils sont systématiquement informés des prochains évènements.

Difficultés rencontrées et modifications à opérer

La difficulté première est d’expliquer le fonctionnement de la bibliothèque sans infantiliser les apprenants.

Perspectives

  • Développer des partenariats à long terme avec des opérateurs en alphabétisation.
  • Suivre les apprenants dans leur formation via des ateliers adaptés.

Conseils aux organismes souhaitant reproduire le projet

Se lancer !


Coordonnées des organismes impliqués

Réseau namurois de lecture publique – bibliothèque communale de Namur
Sophie Claes et Igbale Bajraktari
Venelle des Capucins, 6
5000 Namur
081/24.64.40
bibliotheque.namur@ville.namur.be